Le blog

1er et 2 décembre « Rencontre des auteurs orvaltais » dédicace solidaire

Événement : Sylvain Lejeune en dédicace pour son ouvrage « Devenir, un chemin de vie »

Enfant dyslexique, père adoptant, et chef d’entreprise, Sylvain Lejeune livre un témoignage émouvant qui se trouve être aussi une leçon de vie

La ville d’Orvault organise la première édition des rencontres des auteurs orvaltais, les 1er et 2 décembre prochain, à la médiathèque Ormédo. Pour souligner l’importance de la littérature sur la commune, le réseau des bibliothèques d’Orvault propose, le temps d’un week-end d’échanges, de rencontres et de dédicaces, une rencontre des auteurs orvaltais !

Les auteurs auront l’occasion de présenter leur ouvrage lors d’un temps dédié, sous la forme d’un « speed booking » : 180 secondes pour donner le coup de foudre littéraire.

Parmi eux, Sylvain Lejeune, gérant du Quintessia Resort à Orvault, qui en 2011 a publié un livre témoignage : « Devenir, un chemin de vie », fruit de ses échanges avec Caroline Clément, ancienne journaliste et passionnée d’histoire humaine, croqueuse d’instants de vie.

Sylvain Lejeune y retrace son parcours étonnant d’enfant dyslexique fâché avec l’école et inversement, sa rencontre avec le monde de l’apprentissage, et explique l’énergie qu’il a déployé, le courage et la pugnacité qui ont été les siennes pour se construire et devenir chef d’entreprise. Mais plus émouvant sans doute, il raconte avec beaucoup d’émotion son parcours de combattant pour devenir père, père adoptant et les choix qui ont été alors les siens, passant de 1 enfant à adopter à la fratrie toute entière, 4 enfants au total, faisant fi, notamment, du handicap de l’un d’entre eux. Aller à la rencontre de Sylvain Lejeune, c’est découvrir un homme de tempérament et de conviction, mais humain avant tout. La découverte d’une très belle personne, un rendez-vous d’émotion.

Une rencontre solidaire

Père d’une jeune autiste, Sylvain Lejeune a souhaité associer à cet évènement, pour lui apporter davantage de sens encore, l’association Handisup, spécialisée dans l’aide à la personne auprès des enfants en situation de Handicap -de la naissance au premier emplois- et qui intervient notamment sur la commune d’Orvault, pour permettre à certains enfants dont le handicap nécessite la présence d’une aide humaine, de pouvoir être accueillis en centre de Loisirs, avec les autres et comme les autres.

 

Ainsi, la vente du livre « Devenir, un chemin de vie » reviendra intégralement à l’association afin de soutenir son action. Le public est invité à rédiger leur chèque directement à l’ordre de Handisup. Et si certains le souhaitent, il sera également possible de faire un don déductible fiscalement. La Présidente de l’association, Dominique Hervouët, sera présente aux côtés de Sylvain Lejeune.

Il n’existe pas de hasard, mais des rencontres bien faites.

Sylvain Lejeune, chef d’entreprise, a entrepris un long voyage à rebours, pour que s’exprime sous la plume de la cueilleuse d’histoire, Caroline Clément, un hymne au courage et à l’espoir.

[« Levez-vous. Tournez-vous. Montrez-moi vos mains. Je vais vous apprendre à marcher »… à ces mots je n’ai eu qu’une envie : fuir. J’ai dit à Maman « Il est fou ce gars-là ! il veut m’apprendre à marcher ? J’ai quinze ans, je sais marcher tout de même ! »]

 

Caroline clément, ancienne journaliste, nous livre ici le récit tout en finesse d’une ascension sociale et le parcours bouleversant de l’adoption où être père peut, parfois, se révéler déchirant.

[Cette glace ce n’était rien pour nous, pour elle s’était la plus incroyable des promesses. On aurait dit que je lui avais offert le monde. Elle s’est alors tournée vers Zoé ; du haut de ses 7 ans, la petite l’a supplia ; Dites-leur s’il vous plait, dites-leur…Je ferai toujours ce qu’ils veulent, mais il faut qu’ils nous adoptent. Il le faut. A ce moment précis, j’aurai voulu réparer toute la brutalité du monde]

 

« Devenir, un chemin de vie » – Prix Public : 13,00 euros TTC. Règlement par chèque à faire à l’ordre de Handisup

Contact : Sylvain Lejeune – Tél. 06 08 82 08 50

Présidente de l’association Handisup : Dominique Hervouët – Tel 06 61 70 32 90

ZOOM SUR LES AUTEURS

Sylvain Lejeune :  On ne nait pas Chef d’entreprise… on le devient !

Choisir, c’est préférer ou renoncer, telle est la devise de Sylvain Lejeune.

Cet ancien cancre, comme il se décrit lui-même, est devenu à force de volonté, de pugnacité, l’homme, le père et le dirigeant d’entreprise qu’il est aujourd’hui. Chacun possède en soi les clefs de son destin, Sylvain Lejeune a souhaité en témoigner à travers un récit biographie écrit par un jeune auteur, Caroline Clément, d’après une série d’entretiens.

-«Je ne suis pas né père, je ne suis pas né chef d’entreprise, je le suis devenu » insiste Sylvain Lejeune « Rien n’est écrit d’avance. Nous sommes les seuls écrivains de notre vie ; nos choix, nos rencontres déterminent ce que nous serons demain. »

 

Caroline Clément est amoureuse de l’écriture et des mots. Journaliste au Courrier de L’Ouest puis à la Nouvelle république et à la Charente Libre, elle collabora à la rédaction du magazine « Vivre à Niort » durant 2 ans, et apporta sa contribution à la presse de l’Ouest, certains journaux du groupe Terrena et à la revue culturelle « La Bête de Press’O ».

Mère de deux petits garçons, elle décide de se rapprocher du monde littéraire et devient libraire aux Editions Coiffard.

C’est là qu’elle fait la rencontre de Sylvain Lejeune, qui cherchait un rédacteur pour réaliser son livre. L’entente fut immédiate.

« Le plus compliqué fut de réaliser la mise en ordre des idées. IL y a eu un vrai travail d’architecture. La plus grande difficulté fut peut-être de rentrer dans le récit. Tous se joue et se déclenche dès la première phrase »

Il s’agit d’un premier récit biographique pour Caroline Clément. « La difficulté était d’y croire. C’était pour moi un vrai défi à relever. Aujourd’hui je m’aperçois que je veux vraiment continuer à être une cueilleuse d’histoire. J’aborde avec ce livre une nouvelle étape de ma vie »

ZOOM SUR L’ASSOCIATION HANDISUP

L’association Handisup, qui fêtera ses 30 ans en 2019, est un cas unique en France. Elle intervient auprès des enfants en situation de handicap, de la naissance au premier emploi, quelque soit leur handicap, et dans la continuité de leur parcours de vie.

Elle ainsi vocation à favoriser, vis-à-vis des enfants, adolescents et étudiants :

  • Leur inclusion en milieu ordinaire : périscolaire, centre de loisirs, colonie de vacances ;
  • La poursuite de leurs études, lorsqu’ils ont la possibilité de suivre un cursus de professionnalisation (bac pro, BTS..) ou en études supérieures, jusqu’à la préparation à l’intégration dans le monde du travail (aide à la recherche de stages).

Handisup est par ailleurs un pôle d’appui pour les parents (aidants familiaux) en leur permettant notamment une poursuite de leur activité professionnelle, en étant présent aux côtés de leur enfant sur les temps de déscolarisation, de vacances scolaires, le matin et /ou le soir avant ou après l’accueil à l’école ou dans l’établissement spécialisée.

Par ailleurs, l’association apporte une aide aux familles : aide aux démarches administratives, intervention en médiation auprès d’un établissement scolaire, organisation de cafés-rencontre, et développement d’un service de prévention de l’épuisement des aidants, intégrant la fratrie et le cercle familial élargie.

 

Reconnu en tant que Pôle d’appui et de ressource, par la Mission nationale Loisirs & Handicap, Handisup intervient auprès des professionnels

  • de la petite enfance (crèches, haltes garderie, multi-accueils, Assistantes maternelles) ;
  • des centres de loisirs ;
  • des collectivités locales organisateurs d’accueils

Ceci, afin de préparer en coconstruction, l’accueil d’un enfant en situation de handicap – sensibilisation aux handicap, formation, process d’intégration, diagnostic de situation – et intervention à leur côté sur les premiers jours d’intégration de l’enfant pour par la suite leur permettre d’être autonome dans leur rôle d’accueil.

 

L’association est également reconnue comme pôle de coordination et de création de solutions par le dispositif « Réponse accompagnée pour tous », dans le cadre de situation complexe d’enfants sans orientation et en déscolarisation. Ceci afin de créer un projet de parcours qui puisse maintenir l’enfant dans une sociabilisation et un maintien du projet éducatif et pédagogique.

L’association qui intervient sur toute la Loire-Atlantique, accompagne à ce jour plus de 200 familles et enfants, et 230 étudiants en fil active.

Elle compte 70 accompagnateurs professionnels formés, dont certains à des gestes techniques.

Plus d’information sur http://www.handisup.fr

Commentaire Personne n'a commenté cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires